Qu'est-ce qu'un belvédère ?

(devinette posée le 24 mai 2008)

Réponse :

Un belvédère désigne un endroit d'où l'on peut voir au loin. Ce peut être une construction (un mirador ou un pavillon) ou bien un lieu d'où la vue est étendue comme une terrasse ou une plateforme.

Le mot vient de l'italien et plus précisément de la contraction des mots « bel » (= beau, bien) et « vedere » (= voir). Le belvédère est donc le lieu qui permet de « bien voir ».

On trouve par exemple un emploi de ce mot dans un célèbre poème en prose de Charles Baudelaire, poème que nous reproduisons ci-après dans son intégralité :

Le Port (Le Spleen de Paris - 1869)

Un port est un séjour charmant pour une âme fatiguée des luttes de la vie. L'ampleur du ciel, l'architecture mobile des nuages, les colorations changeantes de la mer, le scintillement des phares, sont un prisme merveilleusement propre à amuser les yeux sans jamais les lasser. Les formes élancées des navires, au gréement compliqué, auxquels la houle imprime des oscillations harmonieuses, servent à entretenir dans l'âme le goût du rythme et de la beauté. Et puis, surtout, il y a une sorte de plaisir mystérieux et aristocratique pour celui qui n'a plus ni curiosité ni ambition, à contempler, couché dans le belvédère ou accoudé sur le môle, tous ces mouvements de ceux qui partent et de ceux qui reviennent, de ceux qui ont encore la force de vouloir, le désir de voyager ou de s'enrichir.

Remarque importante :
Ce texte a été donné en dictée à des élèves de 3ème pour le Brevet des Collèges en juin 2007.
Seule modification apportée par les rédacteurs du Brevet : le passage « au gréement compliqué, auxquels la houle imprime des oscillations harmonieuses » avait été supprimé. Mais les élèves devaient savoir écrire ce mot « belvédère » !
D'où l'importance de retenir l'origine du mot indiquée ci-dessus (bel + vedere) pour mieux enregistrer son orthographe.