Bac de français 2020 : les épreuves

Vous êtes en classe de Première ? Vous allez donc passer votre "BAC DE FRANÇAIS" en fin d'année !

 

La session de juin 2020 inaugure une nouvelle réforme mais comme les années précédentes, les lycéens de Première vont passer des épreuves en français à l'écrit et à l'oral.

 

Petites explications pour savoir ce qui vous attend...

 

L'ÉCRIT du BAC DE FRANÇAIS

À l'écrit, l'épreuve dure 4 heures.

 

Deux sujets au choix vous sont proposés.

 

Ce choix n'est pas le même selon si vous êtes en série générale ou en série technologique.

En série générale

En série générale, vous avez à choisir entre un COMMENTAIRE ou une DISSERTATION.

 

Le COMMENTAIRE consiste à commenter un texte que vous n'avez pas étudié en classe. Ce texte est littéraire. Il s'agit soit d'un extrait de roman, soit d'un poème, soit d'un extrait de théâtre, soit d'un texte argumentatif de type fable, essai, discours, etc.

 

Le lycéen doit montrer dans son commentaire qu'il comprend ce texte, qu'il en saisit la portée littéraire et qu'il voit aussi le travail fourni par l'auteur pour arriver à ses fins vis-à-vis de la réception de son texte (faire sourire, émouvoir, dénoncer, etc). Le commentaire est donc une analyse littéraire, structurée, s'appuyant sur le texte et de nombreux procédés stylistiques.

 

La DISSERTATION consiste en une question qu'il faut traiter et discuter au sujet d'une oeuvre étudiée en classe. Vous n'avez pas l'oeuvre sous les yeux, il faut donc se rappeler ce que vous avez étudié en classe, bien maîtriser l'oeuvre, ses personnages, ses enjeux, et organiser sa pensée en avançant des arguments précis, montrant une parfaite connaissance de l'oeuvre. Remarque importante : dans le sujet "dissertation", vous avez le choix entre 3 sujets donc 3 questions. Vous choisissez celle que vous voulez traiter.

 

Le commentaire, de même que la dissertation, est sur 20 points.

 

En série technologique

En série technologique, vous avez à choisir entre un COMMENTAIRE ou une CONTRACTION DE TEXTE + ESSAI.

 

Le COMMENTAIRE en série technologique consiste, comme en série générale, à commenter un texte que vous n'avez pas étudié en classe. Ce texte est littéraire. Il s'agit soit d'un extrait de roman, soit d'un poème, soit d'un extrait de théâtre mais a priori ce n'est pas un texte argumentatif de type essai ou discours.

 

Le lycéen doit montrer dans son commentaire qu'il comprend ce texte, qu'il en saisit la portée littéraire et qu'il voit aussi le travail fourni par l'auteur pour arriver à ses fins vis-à-vis de la réception de son texte (faire sourire, émouvoir, dénoncer, etc). Le commentaire est donc une analyse littéraire, structurée, s'appuyant sur le texte et de nombreux procédés stylistiques.

 

Deux différences sont à noter entre le commentaire / série générale et le commentaire / série technologique : le choix du texte, puisque la littérature d'idées n'y a pas sa place, et la présence de pistes données, ce qui permet aisément de créer un plan pour structurer l'analyse.

 

Le commentaire est sur 20 points.

 

La CONTRACTION DE TEXTE + ESSAI se compose de deux exercices à propos d'un texte que le lycéen n'a pas étudié en classe. Ce texte est forcément un texte récent. A priori, il ne pose donc pas de problèmes de compréhension liés au vocabulaire. D'autre part, ce texte relève obligatoirement de l'argumentation. Cela signifie qu'il défend forcément une thèse avec des arguments, etc.

 

Dans un premier temps, le lycéen doit résumer le texte pour prouver qu'il comprend le texte au point de pouvoir en reformuler le contenu sans erreur, et avec moins de mots qu'à l'origine. C'est ce qu'on appelle la "contraction de texte". Il faut retranscrire les idées du texte sans en changer le mouvement, c'est-à-dire l'ordre des idées dans le texte, ni l'énonciation, c'est-à-dire la présentation et son point de vue. Cet exercice est sur 10 points.

 

Dans un second temps, il faut traiter une question générale sur le sujet abordé par le texte et défendre son avis de façon argumentée. C'est une sorte de mini-dissertation, très courte, qui s'appuie sur une culture générale et littéraire précise. Cette partie se nomme "essai". Elle est sur 10 points.

 

L'ORAL du BAC DE FRANCAIS

Après avoir passé l'écrit, tous les candidats sont convoqués à l'oral. Celui-ci a lieu quelques jours ou quelques semaines plus tard.

 

Voici ce qu'il faut savoir de la version 2020 de ces épreuves orales.

 

Les épreuves à l'oral du bac de français

 

En série générale comme en série technologique, l'oral porte uniquement sur ce qui a été étudié et appris en classe.

 

Dans un premier temps, le lycéen est interrogé sur un texte qu'il connaît déjà, pris au hasard par l'examinateur dans la liste des textes étudiés en classe. Dans un second temps, il est interrogé sur une oeuvre qu'il a lui-même choisie parmi celles étudiées en classe.

 

La première partie de l'oral de français : commentaire linéaire et question de grammaire

Le lycéen se présente avec une liste validée par son professeur. C'est ce qu'on appelle le "descriptif".

 

S'il est en série générale, il doit avoir au moins 24 textes dans sa liste, à savoir 6 textes par objet d'étude, qui sont au nombre de 4.

 

S'il est en série technologique, il doit avoir au moins 16 textes dans sa liste, à savoir 4 textes par objet d'étude, qui sont au nombre de 4.

 

L'examinateur accueille le candidat. Puis il désigne le texte sur lequel il l'interroge et la partie précise qui est concernée, à savoir une sélection d'une vingtaine de lignes. Il lui demande également de préparer la réponse à une question de grammaire sur ce texte, qui est en fait une analyse syntaxique.

 

Le lycéen a le texte sous les yeux mais n'a pas accès à son cours. Pendant 30 minutes, il prépare au brouillon ce qu'il va dire à l'examinateur.

 

Au bout de 30 minutes, il se présente devant l'examinateur et se livre à un commentaire du texte sélectionné, après l'avoir présenté rapidement et lu à voix haute. Ce commentaire est une analyse littéraire qui suit l'ordre des lignes du texte. On l'appelle "commentaire linéaire". Il s'appuie sur le sens du texte et les procédés stylistiques employés par l'auteur. Le lycéen traite aussi la question de grammaire posée.

 

Les points se répartissent de la manière suivante :

 

- 2 points pour une petite introduction et la lecture à voix haute du texte, de façon claire et expressive,

- 8 points pour l'analyse du texte sous forme de commentaire linéaire,

- 2 points pour la question de grammaire.

 

Cette première partie est donc évaluée sur un total de 12 points.

 

La seconde partie de l'oral de français : présentation d'une oeuvre choisie

 

Sans transition, la seconde partie fait suite à la première partie. Il s'agit maintenant pour le candidat de parler d'une des oeuvres étudiées en classe. Le lycéen doit défendre son choix et montrer qu'il connaît bien l'oeuvre et qu'il ne l'a pas choisie au hasard.

 

Après cette entrée en matière, l'examinateur lui pose des questions. Un échange a lieu entre le lycéen et l'examinateur. On teste ici la capacité du candidat à dialoguer normalement, à comprendre des questions, à s'exprimer clairement et correctement avec un adulte, en choisissant des mots courants et précis. On juge aussi sa capacité à argumenter, à expliquer ses choix et à les défendre posément.

 

Cette seconde partie est évaluée sur un total de 8 points.

 

 

 

Besoin d'en savoir plus ? Consultez les informations à la source sur le site officiel de l'Education Nationale : https://cache.media.eduscol.education.fr/file/Bac2021/67/9/NDS_Epreuve_anticipee_francais_2020_1103679.pdf