Les petits orages (Marie Chartres, 2016)

 

Genre : Roman d’apprentissage, road-movie et acceptation de soi, pour adolescents (fin de collège - lycée).

 

Aperçu : Le narrateur a seize ans et est mal dans sa peau. Affublé d’un nom ridicule, fils unique de deux parents psychanalystes, couvert de boutons et boitant d’une jambe, il n’a vraiment pas de quoi se réjouir, d’autant qu’il traîne en plus une culpabilité inavouable ! Un jour, un nouvel élève se présente dans son lycée. Plus âgé, gros, il vient d’une réserve indienne. Peu à peu, ce garçon invite le narrateur à changer de regard sur son environnement…

 

Notre avis : Bien. Ce roman est bien écrit et présente une histoire qu’on a plaisir à découvrir. De belles descriptions de paysages, une analyse fine des relations, un récit rythmé, des drames terribles, une amitié qui se crée... tous les ingrédients sont là pour emporter les lecteurs ! Ce road-movie pour grands adolescents est donc réussi. Et plein d’optimisme !