Communication sous l'eau

Copiedouble se consacre aux pages de l’écrit… mais se montre curieux de tous les modes de communication !

 

Et si nous allions du côté de la communication humaine qui se passe non seulement d’écrit… mais de mots ?

Sous l’eau, le triomphe des yeux

Dans le monde de silence, les mains prennent le relais et dialoguent avec les yeux.

 

Les plongeurs ne l’ignorent pas, bien au contraire.

Des signes normalisés

Ces signes ont été normalisés par la CMAS ou Confédération Mondiale des Activités Subaquatiques lors du Congrès de Barcelone en 1960 et du Congrès de Singapour en 1999.

Le but : communiquer avec clarté

Les gestes signifient que tout va bien ou au contraire signalent des problèmes rencontrés, qui nécessitent éventuellement une réaction rapide des autres plongeurs. Ce sont les signes de base, que tout plongeur apprend rapidement.

  • Des gestes naturels

Bien loin des gestes de la langue des signes, pratiquée par les malentendants, ces gestes de plongée paraissent assez « naturels » à tous, du moins familiers.

  • Des gestes pensés

Il est intéressant de noter que ces signes, volontairement, ne sollicitent qu’une seule main et sont peu nombreux afin d’être pratiques, clairs et efficaces. Dans les situations extrêmes, on pense à tout !

 

D’autres gestes permettent d’indiquer la présence de la faune et de la flore.

 

Ce sont les « signes Bio » : un confort supplémentaire pour profiter au mieux de sa plongée !

 

 

Parution de cet article : 07/05/2021

Copyright Copiedouble.com