Vocabulaire du théâtre

La pièce et sa structure

Une pièce de théâtre correspond à un texte écrit dans le but d'être représenté devant un public.

Un dramaturge est un auteur de pièces de théâtre. Attention ! Cela ne signifie pas pour autant qu'il écrit « des drames » ! Qu'il compose des comédies ou des tragédies, l'auteur de théâtre se nomme un dramaturge.

Une pièce de théâtre est souvent structurée en actes eux-mêmes divisés en scènes. Un acte correspond à l'équivalent d'un chapitre dans un roman. Les pièces font souvent cinq actes ou trois actes ou un seul acte.

Une scène est une portion d'acte, marquée généralement par une entrée ou sortie de personnage.

La première scène se nomme une scène d'exposition. Elle permet de poser la situation initiale, d'annoncer un peu l'intrigue à venir et de présenter aux spectateurs quelques personnages. Elle pose aussi le cadre spatio-temporel, c'est-à-dire l'époque, la période de la journée ainsi que le lieu précis où se trouvent les personnages. Enfin elle annonce d'emblée un ton, grâce à des effets de langue et de mise en scène.

La scène finale correspond au dénouement de la pièce.

Le texte prononcé sur scène

Sur scène, les personnages se parlent et échangent des répliques. Une réplique correspond à la prise de parole d'un personnage dans une pièce de théâtre.

Une tirade désigne une réplique particulièrement longue d'un personnage. Ce personnage parle à d'autres personnages sur scène ou bien à lui-même.

Un monologue correspond à une prise de parole relativement longue d'un personnage seul sur scène qui se parle à lui-même.

Une réplique prononcée seulement à l'attention du public et en cachette des autres personnages s'appelle un aparté. Il s'appelle ainsi car il est souvent accompagné de la didascalie « (à part) ».

Les stichomythies désignent des répliques courtes qui s'enchaînent voire, dans le cadre de vers, d'un vers partagé entre différents personnages. Ainsi l'alexandrin commence dans la bouche d'un personnage sur dix syllabes et se termine sur les deux syllabes suivantes dans la réplique d'un autre personnage. A noter que les stichomythies créent du rythme dans la scène.

Le texte non prononcé sur scène

Une didascalie est une simple indication donnée par le dramaturge au metteur en scène et aux comédiens pour leur expliquer comment il conçoit la représentation. Ce texte, souvent noté en italique ou bien entre parenthèses pour ne pas le confondre avec les répliques, concerne la façon de jouer et n'est pas à prononcer à voix haute sur scène. La didascalie précise par exemple si une réplique doit être dite de manière chuchotée, criée, en colère, en se levant, en faisant tel geste du bras, etc.