Un homme (Philip Roth, 2006)

titre original : Everyman

traduction de Josée Kamoun pour Gallimard, 2007

Genre : Roman contemporain, pour adultes.

Résumé : A l'enterrement d'un homme, ses proches prennent la parole et lui rendent un dernier hommage. Rien de spécial n'est déclaré ; chacun rentre ensuite chez soi. S'ensuit un récit rétrospectif qui retrace quelques moments de la vie du défunt comme autant d'étapes vers la mort, de sa première hospitalisation lorsqu'il n'était qu'un enfant, à la dernière qui lui fut fatale, en passant par ses doutes, ses souffrances physiques et ses tourments moraux.

Notre avis : Bien. Un récit bien mené avec une écriture travaillée, Philip Roth étant bien entendu une des grandes plumes du roman américain. Une réflexion sur la vieillesse et la déchéance physique, la mort, la famille, les relations humaines (femmes, enfants, amis...) et sur soi. Un roman qui se lit d'une traite et qui nous parle en vérité de nous-mêmes, et de nos propres peurs. Parmi ces peurs plus ou moins universelles : la peur de la mort et avant tout, la peur de constater en fin de parcours qu'on a raté sa vie...