Un enfant prodige (Irène Némirovsky, 1927)

Genre : Roman court, pour adultes (peut se lire dès la 3ème)

Résumé : Ismaël Baruch est un enfant juif qui traîne dans les tavernes malfamées du port de sa ville, en Russie. Accompagné d'une balalaïka, il n'a pas son pareil pour improviser de belles chansons et chanter la tristesse des hommes. Poète prodige, enfant surdoué, il est remarqué par un barine, lui-même ancien poète déchu. Celui-ci l'emmène auprès de sa bien-aimée pour le lui offrir comme un cadeau. Ismaël est alors adulé, chéri et découvre la vie luxueuse et indécente des beaux milieux...

Notre avis : Bien mais délicat (suicide). Ce roman est une sorte de conte philosophique, avec une écriture soignée et poétique. Aucun dialogue, seulement du récit. Le texte propose une réflexion sur la poésie, le don poétique, l'opposition entre inspiration et travail ; il aborde la figure du poète, la critique et ses conséquences et traite aussi de la difficulté à durer quand on est célèbre. Cette histoire trace un destin tragique et dénonce au passage la manipulation des hommes comme des objets. Remarque : le roman brosse une image négative de la femme, belle, riche et cruelle. De plus, il fait une présentation tendancieuse et caricaturale des juifs, montrés ici comme cupides et amoraux.