Tuer le père (Amélie Nothomb, 2011)

Genre : Roman court, pour adultes.

Aperçu : Dans un club, deux hommes intriguent Amélie Nothomb par leur comportement : Joe Whip gagne au poker tandis que Norman Terence s'applique à ne pas le regarder. Tous deux sont de très grands magiciens. C'est leur histoire que le roman raconte...

Notre avis : Décevant. Amélie Nothomb nous a habitués à mieux, autant dans la forme que dans le fond. On reste donc sur sa faim en lisant ce roman qui paraît un peu tiré par les cheveux et sans véritable intérêt. Certains passages sont pourtant intéressants et offrent même un début de réflexion, notamment sur l'attrait du feu, la prise de risque, la manipulation, le jeu, le mensonge, la drogue, le désir, la liberté et les relations familiales. En somme, les ingrédients sont là mais la "magie" n'opère pas...