Sans famille (Hector Malot, 1878)

Genre : Roman jeunesse, aventures, pour adolescents bons lecteurs (dès la 6ème)

Résumé : Le narrateur (Rémi) revient sur son passé et raconte sa vie. A huit ans, il a appris que celle qu'il prenait pour sa mère n'était en vérité que sa nourrice. Vendu à un musicien ambulant qui meurt quelques temps après, Rémi s'est vite retrouvé seul, livré à lui-même...

Notre avis : Bien. Un classique du genre. Une réflexion sur la vie, le destin et les relations humaines (méchanceté des uns, gentillesse des autres, amitiés...). Un bon support pour comprendre le schéma narratif, avec éléments perturbateurs, adjuvants, opposants, etc... Descriptions. Dialogues. Portraits. Un roman mélo d'apprentissage. Travail possible sur l'évolution de la situation du héros et sur l'étude du parcours viatique (voyages France (Auvergne) à Angleterre...). Prolongement possible par exploitation d'une adaptation filmique. A noter que le roman correspond à un ouvrage assez volumineux (ex : 530 pages chez Livre Poche Jeunesse) avec un registre de langue soutenu. Un peu difficile alors à étudier en classe, surtout avec des jeunes élèves : le nombre de pages, le lexique et la langue de l'époque (19ème) risquent de constituer un obstacle à la lecture et à la compréhension. Il existe une version abrégée et adaptée par Rémi Simon chez Rouge et Or.