Qu'est-ce que le « bac de français » ?

Vous êtes au lycée en classe de première ? Vous allez donc passer votre « bac de français » à la fin de l'année et cette fiche va vous permettre de mieux comprendre de quoi il s'agit...

 

 

Le « bac de français », qu'est-ce que ça veut dire ?

 

En vérité, malgré la formulation « bac de français », ce n'est pas un bac à part. Cela signifie simplement que certaines matières sont passées non pas en terminale mais en première. C'est le cas du français. L'appellation exacte est d'ailleurs : « Épreuves Anticipées de Français », qu'on peut abréger en « E.A.F. ».

 

En quoi consiste ce « bac de français » ? Est-ce un écrit ou un oral ?

 

Il y a deux types d'épreuves : certaines à l'écrit, d'autres à l'oral. Ces deux types d'épreuves sont obligatoires. Dans un premier temps, les élèves sont convoqués tous ensemble pour une épreuve écrite. Cela se passe généralement courant juin. Puis ils sont convoqués de façon individuelle pour une épreuve orale. Celle-ci se déroule généralement entre fin juin et début juillet. Les coefficients de ces différentes épreuves varient selon la série de bac.

 

En deux mots, à quoi faut-il s'attendre à l'écrit ?

 

A l'écrit, l'épreuve dure 4 heures. On vous distribue un ensemble de documents. En tout, il y en a souvent 3 ou 4. Ces documents sont normalement des textes. Parfois, parmi ces documents, il peut y avoir une image.

 

L'épreuve est composée de 2 parties : une partie « Questions » (sur 4 points en séries générales mais sur 6 points en séries technologiques) suivie d'une autre partie appelée « Écriture » (sur 16 points en séries générales mais sur 14 points en séries technologiques). Dans cette partie « Écriture », un choix est proposé : soit « Commentaire composé », soit « Dissertation », soit « Ecriture d'invention ».

 

Et à l'oral ?

 

A l'oral, l'épreuve dure 50 minutes. Après un bref accueil par le professeur-examinateur, vous avez 30 minutes de préparation pour travailler un texte déjà étudié en classe, selon une « question » du professeur-examinateur. A l'issue de ces 30 minutes de préparation, vous faites un « exposé » devant l'examinateur. Cet exposé est noté sur 10 et dure 10 minutes. Puis l'examinateur vous interroge et vous échangez avec lui au cours d'un « entretien », lui aussi noté sur 10 et durant 10 minutes.

 

Comment peut-on se préparer ? Que faire pour réussir ?

 

A l'écrit, il faut s'entraîner. C'est en comprenant bien les épreuves et en travaillant la méthode qu'on pourra correctement analyser les textes et les traiter convenablement, en réutilisant ses connaissances. A l'oral, il faut surtout être sérieux et apprendre son cours car les textes sur lesquels on vous interroge sont ceux que vous avez étudiés en classe. Si vous avez bien travaillé, il n'y a pas de raison de ne pas réussir !

 

Vous allez voir dans le détail comment bien se préparer à tout cela avec nos différentes fiches de méthode. Retenez pourtant dès maintenant un bon conseil : cultivez-vous ! Le bac de français n'évalue pas que vos connaissances de cours acquises en classe. Il vérifie avant tout que vous possédez un minimum de bagage culturel, un peu de réflexion, et que vous êtes en mesure de vous exprimer correctement.

 

Alors n'hésitez pas à lire beaucoup (entre autres des « classiques » !), à regarder une foule de documentaires (sur la seconde guerre mondiale, sur Versailles, etc) et des DVD de théâtre, enfin à échanger des idées avec des adultes en vous obligeant à utiliser un langage correct. Vous verrez, c'est très agréable et en plus c'est efficace !

 

 

Cette fiche vous est offerte par Série 23, romans d'anticipation pour adolescents.
Accordez-vous une pause, faites-y un tour !