Pilote de guerre (Antoine de Saint-Exupéry, 1942)

Genre : Roman autobiographique, pour adultes (peut se lire dès le lycée).

Aperçu : Le narrateur est pilote de guerre et fait partie du Groupe Aérien 2/33 de Grande Reconnaissance. Son Groupe est justement envoyé en mission de reconnaissance au-dessus d'Arras. Mais alors que la France est en pleine défaite pendant cette « drôle de guerre », comment donner du sens à cette mission ? Comment être prêt à sacrifier sa vie pour un pays déjà considéré comme vaincu ?

Notre avis : Bien. Ce « roman » est en vérité un récit, un témoignage ainsi qu'un essai philosophique. Il permet de poser un autre regard sur la seconde guerre mondiale et la défaite française de 1940. Il permet aussi de voir cette guerre de l'intérieur et de comprendre comment elle est réellement vécue dans le feu de l'action, sans distance ni ambition, à échelle humaine. Car c'est bien cela qu'Antoine de Saint-Exupéry nous montre : un homme plutôt qu'un héros. Un homme qui a des pensées qui traversent son esprit alors qu'il peut mourir à chaque seconde, canardé par les avions ennemis. Le reproche qu'on peut faire à ce livre ? Les digressions parfois trop longues et en tout cas très nombreuses, qui parsèment l'ouvrage et l'entraînent sur la pente de la philosophie voire de la religion. Certaines pages sont très intéressantes et particulièrement bien vues mais d'autres font preuve d'un peu de lourdeur ou de redondance en fin de livre ; c'est un peu dommage. L'ensemble constitue toutefois une belle expérience, une réelle rencontre de lecteur avec un héros terriblement humain et touchant. Parmi les thèmes abordés, on peut citer : la notion de sacrifice, la justification de l'expression « drôle de guerre », l'importance de l'enfance, la différence entre l'aventure et la guerre, le rituel de l'habillement, l'éloge de la camaraderie.