Ouragan (Laurent Gaudé, 2010)

 

Genre : Roman pour adultes (peut se lire dès le lycée)

Présentation : Josephine Linc. Steelson, « négresse depuis presque cent ans » l'a sentie venir : elle, une chienne, une vicieuse : une tempête. Celle qu'on nomma Katrina et qui dévasta la Nouvelle-Orléans en 2005... Pendant ce temps, Rose Peckerbye ment à son ex-mari devant le juge, le jour de leur divorce ; Keanu Burns est enfermé dans sa chambre d'hôtel et repense à l'horreur de son travail, lorsqu'il était encore ouvrier sur une plate-forme pétrolière dans le golfe du Mexique ; et un révérend remarque qu'aujourd'hui ne sera pas un jour ordinaire, tandis qu'il s'enfonce dans les couloirs de la prison « Orleans Parish Prison ». Effectivement, c'est un jour hors du commun qui les attend tous...

Notre avis : Bien. Laurent Gaudé reprend ici son style habituel et qui nous est cher : plusieurs voix qui s'expriment, qui s'entrelacent, et une histoire hors du commun quoique inspirée de la réalité, portée par un souffle épique, un registre tragique et une écriture poétique enivrante. Une fois encore, les personnages se battent contre le destin et tentent de survivre, plus moralement encore que physiquement. Et ils s'effleurent, se blessent, se rassurent, se découvrant eux-mêmes là où ils ne s'attendaient pas à se rencontrer... Il semble toutefois que Laurent Gaudé reprenne ici ses vieilles recettes et s'enferme un peu trop facilement dans l'ouragan, concentrant son intrigue uniquement sur quelques personnages qui avancent péniblement, tout comme l'histoire qui progresse peu, du moins trop peu à notre goût. Heureusement le style est toujours là et continue de nous emporter.