Martereau (Nathalie Sarraute, 1953)

Genre : roman pour adultes grands lecteurs

Résumé : Le narrateur, jeune homme de bonne famille et de santé fragile, est hébergé chez son oncle et sa tante, gens fortunés. Il les regarde vivre et évoluer devant lui en analysant le moindre de leurs gestes ; il dissèque aussi chacune de ses propres pensées et regarde très attentivement les autres personnages qui l'entourent, dont Martereau.

Notre avis : Très bien mais difficile à lire (phrases d'une longueur excessive avec un emploi démesuré de la juxtaposition, aucune introduction ni explication pour accompagner le lecteur, aucune action et très peu d'événements...). Style d'écriture typique du Nouveau Roman et de Nathalie Sarraute. Une étude originale et extrêmement fine des relations humaines, des classes sociales (notamment privilégiées) de cette époque d'après-guerre ainsi que de la pensée en train de se former et d'évoluer. Un bijou qui demande de la concentration, une lecture ininterrompue, mais qui permet au lecteur de plonger dans les méandres de l'esprit humain.