Macbeth (William Shakespeare, 1606)

Traduction d'Yves Bonnefoy pour Gallimard

Genre : Pièce de théâtre, pour adultes (dès le lycée)

 

Résumé de l'intrigue : Macbeth est un noble écossais. Il vient de combattre glorieusement contre les Norvégiens, au service de son roi : Duncan, roi d'Ecosse. Sur le chemin, il rencontre des sorcières qui lui font d'étranges prédictions. Il apprend ainsi qu'il portera le titre de « sire de Cawdor » et même celui de « roi ». C'est alors que le roi Duncan le remercie en lui attribuant effectivement le titre de « sire de Cawdor », après avoir fait exécuter le noble qui portait auparavant ce nom et qui l'a trahi. Plutôt que de se satisfaire de cet honneur, Macbeth s'interroge alors sur son avenir et confie ses ambitions à son épouse, Lady Macbeth. Celle-ci l'encourage à tuer le roi Duncan et à s'emparer du pouvoir. Mais le sang appelle le sang et ce meurtre ne sera en vérité que le premier d'une longue série...

 

Personnages (les plus importants) :

- Macbeth, noble écossais, marié à Lady Macbeth. Il porte au début le titre de « sire de Glamis », puis « sire de Cawdor » et enfin « roi d'Ecosse » après avoir tué Duncan. C'est un tyran.

- Duncan, roi d'Ecosse au début de la pièce. Il est un roi juste et généreux, sachant punir les traîtres et récompenser ses capitaines. Il a deux fils : Malcolm et Donalbain.

- Malcolm est le fils aîné de Duncan. A la mort de son père, il craint pour sa vie. Il a peur également d'être accusé du meurtre de son père. Il se réfugie alors en Angleterre.

- Macduff, noble écossais, marié à Lady Macduff et père de nombreux enfants avec elle. Il refuse l'autorité du tyran Macbeth et n'assiste pas à son couronnement. Il part au contraire en Angleterre pour apporter son soutien à Malcolm et même l'encourager à se battre afin de récupérer le trône. Pour cela, il n'hésite pas à sacrifier la protection de sa propre famille. C'est lui qui réussira à tuer Macbeth à la fin de la pièce.

- Lady Macduff, épouse de Macduff. Quand elle apprend que son mari est parti en Angleterre rejoindre Malcolm, elle manifeste sa colère. Elle s'insurge contre la trahison de son mari qui l'a ainsi abandonnée en Ecosse avec ses enfants. Elle meurt d'ailleurs assassinée par des hommes envoyés par Macbeth.

- Le jeune Macduff, fils de Macduff. Doté du tempérament de son père, il tente malgré son très jeune âge de résister aux assauts des hommes envoyés par Macbeth mais meurt lui aussi assassiné.

- Lady Macbeth, épouse de Macbeth. N'a pas d'enfant, du moins pas d'enfant vivant. Pousse son mari au meurtre de Duncan et y participe même de façon indirecte, par ses idées. Elle connaît ensuite des remords tandis que son époux s'obstine dans le crime. Toutefois elle ne les exprime que la nuit, lors de crises de somnambulisme au cours desquelles elle tente de frotter ses mains pour en ôter les taches de sang. Elle finit par se donner la mort au dernier acte.

- Les trois sorcières, représentant la force destructrice du Mal. S'en donnent à coeur joie tandis qu'elles créent le chaos dans le royaume d'Ecosse.

- Banquo, général. Compagnon de Macbeth, il a droit lui aussi à une prédiction de la part des sorcières qui lui assurent que sa descendance montera sur le trône d'Ecosse. C'est pourquoi il meurt assassiné par des hommes envoyés par Macbeth. Le jour même, quelques heures après son trépas, il revient hanter le banquet donné par Macbeth à l'occasion de son couronnement. Son spectre n'est vu que de Macbeth et non des invités.

- Fléance, fils de Banquo. Il parvient à s'échapper lors de l'embuscade tendue par les hommes de Macbeth. Il fuit ainsi le danger afin de pouvoir un jour venger son père qui meurt sous ses yeux.


Structure : Composition en cinq actes. Les notes d'Yves Bonnefoy dans l'édition Gallimard – Folio classique sont particulièrement utiles à la compréhension de l'oeuvre.


Notre avis : Très bien. Grand classique de théâtre. La pièce est toutefois difficile à comprendre et réclame plusieurs lectures attentives. Atmosphère poétique et fantastique. Donne matière à réflexion sur le Mal (l'oeuvre a justement été donnée aux classes préparatoires scientifiques à ce propos en 2011). La pièce permet aussi d'aborder de nombreux thèmes notamment la figure du roi, l'hérédité, le pouvoir, la tyrannie, la vengeance, les relations de couple, le remords, etc.