Le Mystère de la Chambre Jaune (Gaston Leroux, 1907)

 

 

Genre : Roman policier, pour adultes (peut se lire dès la 4ème)

 

Aperçu : Connaissez-vous l’incroyable affaire du « Mystère de la Chambre Jaune » ? Dans une pièce entièrement fermée, la « chambre jaune », on avait tenté d’assassiner Mademoiselle Stangerson. Et on eut beau chercher, on ne trouva aucune explication. Par où s’était enfui l’assassin ? Quel mobile l’avait poussé à s’en prendre à la fille du professeur ? Qui était-il ? Avait-il des complices ? Le narrateur, avocat stagiaire à l’époque, raconte comment son ami, Joseph Rouletabille, jeune journaliste de dix-huit ans et pourvu de « deux bosses sur le front », a réussi à résoudre toute l’énigme...

 

Notre avis : Très bien. On suit avec plaisir cette enquête au charme désuet dans laquelle un jeune journaliste de dix-huit ans fume la pipe, vouvoie ses amis et s’amuse à maintenir le suspense autour de lui le plus longtemps possible. Le roman accumule les mystères ; il progresse à travers des récits enchâssés pris en charge par différents points de vue, tels qu’un rapport d’interrogatoire ou un carnet de notes de Rouletabille. Il y a quelques longueurs et des détails très précis dont le lecteur se passerait parfois, y compris des plans, mais dans l’ensemble le rythme est soutenu et l’auteur parvient à aiguiser notre curiosité jusqu’au bout. Un grand classique de la littérature policière, volumineux, mais à recommander pour une lecture d’aujourd’hui !