Le château des Carpathes (Jules Verne, 1889)

Genre : Roman court, pour adultes et adolescents bons lecteurs (4ème et +)

Résumé : On dit que le château des Carpathes est un endroit désert, un lieu abandonné. Et si aujourd'hui une fumée s'élève de l'imposant édifice, c'est forcément que des êtres maléfiques y habitent. Voilà en tout cas ce que pensent les villageois de ce pays transylvain, très attachés aux superstitions. Qu'en est-il vraiment ? N'est-ce pas risqué de tenter une expédition jusqu'au château pour éclaircir la situation ?

Notre avis : Moyen. L'ambiance typique des récits fantastiques est intéressante et bien posée dans cette oeuvre, d'autant qu'une explication (non fantastique mais à rapprocher de la science-fiction pour l'époque) est donnée à la fin. Mais l'ensemble est difficile à lire pour des adolescents d'aujourd'hui. Rythme lent, peu d'actions, langage soutenu, peu de passages dialogués. Récit riche en descriptions détaillées. Présence d'un récit encadré important, dans le récit cadre. Points de vue du narrateur : externe, omniscient ou interne selon les passages. Conduite intéressante du récit car nombreuses intrusions du narrateur (« je » non identifié, comme un « je » de l'auteur ») qui interpelle directement le lecteur.