Le Brevet des Collèges

Tu es en classe de troisième ? Tu vas donc passer ton « Brevet des Collèges » en fin d'année.

Ce sera ton premier diplôme. Il faut donc tenter de l'obtenir !

Cette fiche t'aidera à mieux comprendre ce qu'on attend de toi et donc à augmenter tes chances de réussite.

 

D'abord, qu'est-ce que le Brevet des Collèges ? Quelles épreuves passe-t-on ?

 

Si tu veux connaître très précisément toutes les nouvelles modalités du « Brevet des Collèges », en vigueur à partir de la session 2013, tu peux te rendre directement sur le site officiel du Ministère de l'Education (lien en fin de fiche). Toutefois le texte est un peu long et peut sembler compliqué car il s'adresse aux professeurs.

En résumé, on peut retenir qu'il y a :

1/ la prise en compte des notes obtenues tout au long de l'année (avec non seulement des contrôles à l'écrit mais aussi à l'oral, en gros la moyenne de l'année)

2/ une épreuve à part qu'on appelle « histoire de l'art » (c'est un oral que tu passes au sein de ton établissement)

3/ des épreuves écrites faites de façon anonyme (ce sont des écrits que tu passes en fin d'année et qui te donnent un avant-goût du bac car les conditions d'examen s'en approchent). Ces épreuves écrites portent sur 3 disciplines seulement : le français (3 heures), les mathématiques (2 heures) et l'histoire-géographie-éducation civique (2 heures).

 

A l'écrit, comment ça se passe ? Que nous demande-t-on de manière générale ?

 

On va vérifier, en plus de connaissances précises et techniques dans chaque matière, que tu maîtrises réellement ton cours, c'est-à-dire que tu l'as appris et aussi compris.

De plus, on vérifie que tu comprends les consignes, que tu es capable de t'exprimer correctement à l'écrit, que tu ne fais pas trop de fautes d'orthographe, que tu sais rendre une copie bien présentée et que tu as une écriture lisible (4 points sur 40 sont réservés à la « maîtrise de la langue » en mathématiques, il en est de même pour l'histoire-géographie-éducation civique).

 

Est-ce difficile ?

 

Les critères de notation sont à peu près les mêmes que lors des contrôles que tu effectues tout au long de l'année. Simplement, tu risques de trouver impressionnant de passer trois grosses épreuves à la suite.

Le fait d'avoir 7 heures de contrôle en l'espace de 2 jours est en effet nouveau pour toi. De même le fait de venir dans un établissement qui peut ne pas être le tien, de présenter obligatoirement une convocation et une carte d'identité, d'être assis seul à un bureau... En vérité, c'est ce petit stress supplémentaire, généré peut-être par l'ensemble de ces éléments, qui risque de te perturber un peu. Pourtant c'est aussi là que réside l'intérêt de passer un « Brevet des collèges » : tu t'habitues ainsi à passer un examen. Tu auras alors moins peur pour le bac !

 

Comment se passe l'épreuve de français au Brevet des Collèges ?

L'épreuve se passe à l'écrit et se compose de plusieurs parties.

D'abord on te donne un texte qui fait environ 30 lignes, d'un auteur de langue française et portant sur le programme de 3ème ou de 4ème. Tu dois prendre connaissance de ce texte puis répondre à une série de questions portant sur ce texte.

On te demande ainsi de montrer que tu comprends ce texte dans sa globalité et ses nuances. Certaines questions portent sur le vocabulaire employé ou encore sur des points de grammaire. D'autres questions concernent ton ressenti par rapport au texte, pour vérifier que tu l'as compris en profondeur et selon sa date d'écriture (Attention ! Le contexte est souvent important ! Un texte écrit pendant la seconde guerre mondiale ou bien de nos jours ne doit pas être compris de la même façon).

Les réponses attendues sont parfois courtes, parfois longues. Pour savoir si tu dois réellement développer ta réponse, un conseil : regarde le nombre de points attribués ! S'il n'y a que 0,5 points pour la question, n'y passe pas trop de temps. S'il y a 2 points, développe ton explication sur plusieurs lignes. En tout cas, absolument toutes les réponses doivent être rédigées. Tu ne peux pas te contenter d'indiquer quelques mots. Même pour un relevé, tu dois rédiger ta réponse (exemple pour un champ lexical « Je relève les mots appartenant au champ lexical de ... » et on cite ensuite les mots).

Tu dois également réécrire un passage du texte en modifiant par exemple le temps employé (passer du présent au passé composé) ou bien le sujet des verbes (« il » devient « ils » ou bien « elle »), etc. Évidemment cela n'est pas très difficile mais la modification générale implique souvent plusieurs petites modifications de détail, qu'il ne faut surtout pas oublier (par exemple au passé composé il va falloir faire ou non les accords du participe passé, idem pour « il » qui devient « ils » avec les pluriels à respecter, etc). Et tu ne dois surtout pas te tromper en recopiant les autres mots du texte ! Ta capacité de concentration est donc également évaluée.

Toute cette partie (plusieurs questions sur un texte et petite réécriture) dure une heure. On ramasse alors ta copie. Tu gardes le sujet.

Un des adultes présents dans la salle dicte ensuite un texte. C'est un autre texte que celui sur lequel tu as travaillé. La dictée dure 30 minutes dans sa totalité (y compris la première lecture et la relecture). Le texte n'est pas très long ni forcément difficile mais demande de l'attention, surtout au niveau des accords, des terminaisons de conjugaison et des verbes en -é ou -er.

Au bout des 30 minutes consacrées à cette dictée, on ramasse cette deuxième copie et vous avez tous un quart d'heure de pause.

La première partie « Compréhension de texte, réécriture et dictée » d'1 heure 30 est donc terminée. Après le quart d'heure de pause, tout le monde regagne sa place et l'épreuve de français continue.

 

Maintenant on te distribue une feuille sur laquelle figurent deux sujets de rédaction. Tu choisis celui que tu veux. N'oublie pas de noter celui que tu as choisi sur ta copie : c'est important et cela facilitera le travail du professeur qui corrigera.

Un conseil : surtout ne change pas d'avis en cours de route. Réfléchis bien sur chacun des sujets, consacre 5 bonnes minutes à faire ton choix. Et une fois que tu l'effectues, n'en change plus !

Les deux sujets de rédaction sont très différents.

L'un propose d'inventer un texte. Il fait appel à la fois à la compréhension du texte donné tout à l'heure et à ton imagination. Précision : tu as encore ce texte sous les yeux, sur lequel on t'a posé une série de questions de compréhension, de vocabulaire et de grammaire. Que peut-on te demander d'inventer ? Par exemple la suite du texte. Autre exemple : de raconter la même scène mais selon un autre point de vue.

L'autre sujet invite à réfléchir. Tu dois donner ton avis et structurer ta pensée en l'argumentant. On te demande donc de mener une réflexion sur une question qu'on te pose. Ou bien de réfléchir sur un thème en relation avec le sens du texte (par exemple le texte parle d'une injustice et on te demande de réfléchir sur la difficulté d'être juste, etc).

Quel que soit le sujet choisi, les exigences seront les mêmes : tu dois écrire un texte cohérent, c'est-à-dire logique, et t'exprimer correctement. En tout, on attend un texte de deux pages au moins, bien présenté, avec une bonne ponctuation, une belle écriture, une présentation correcte et très peu de fautes d'orthographe. D'autant que pour cette épreuve de rédaction, on met à disposition des dictionnaires et que tu as le droit de t'en servir !

Remarque : bien sûr, ces dictionnaires ne sont pas disponibles pendant la dictée.

Autre remarque : ne perds pas trop de temps à vérifier chaque mot ! Mais en cas de doute ou bien pour le temps de relecture à la fin de l'épreuve, n'hésite pas à utiliser ce dictionnaire !

Au bout d'1 h 30, tu rends ta copie.

L'ensemble de cette seconde partie « Rédaction » a ainsi duré 1 heure 30.

Au total, tu as donc passé une épreuve de 3 heures en français.

Elle est notée en tout sur 40 points (15 points pour les questions de compréhension sur texte, 10 points pour la réécriture d'un passage du texte et la dictée, 15 points pour la rédaction).
 

En mathématiques, en quoi consiste l'épreuve ?

 

Sur Copiedouble, nous sommes spécialistes en français. Malgré tout, nous pouvons te communiquer ci-après les informations officielles concernant les mathématiques (remarque : elles aussi figurent sur le lien donné à la fin de cette fiche).

L'épreuve est écrite et dure 2 heures. Elle porte sur l'intégralité du programme de troisième. Le but est de voir si tu connais ton cours, si tu l'as compris et si tu peux mettre en œuvre une démarche scientifique pour résoudre des problèmes simples.

Le sujet est constitué de 6 à 10 exercices indépendants : tu peux donc les traiter dans l'ordre que tu veux. N'oublie pas de bien noter les numéros sur ta copie !

Un des exercices au moins a pour objet une « tâche non guidée, exigeant une prise d'initiative de la part du candidat ». Cela signifie qu'un des exercices peut te surprendre ou te sembler difficile mais que tu es quand même capable de le faire.

Les exercices sont assez variés. Certaines questions peuvent te proposer plusieurs réponses, comme un QCM. D'autres peuvent te donner une réponse, un résultat, mais te demander de le justifier. D'autres exercices encore peuvent faire des liens avec le quotidien, des situations concrètes, ou bien avec d'autres matières.

Attention ! Tu ne peux pas te contenter de donner une bonne réponse. Il faut savoir être clair et précis dans le raisonnement et la rédaction de la réponse. Ces éléments comptent. Précision importante : même si tu ne traites pas un exercice jusqu'au bout, ou alors pas de façon juste jusqu'au bout, cela vaut tout de même le coup de le faire en partie car cela peut te rapporter des points.

L'emploi des calculatrices est autorisé. Pour certains exercices, l'usage de la calculatrice peut même être obligatoire ! N'oublie donc pas ta calculatrice habituelle.

L'épreuve est notée en tout sur 40 points (36 points de mathématiques et 4 points de français, pour la « maîtrise de la langue » c'est-à-dire pour la présentation, la lisibilité de l'écriture, l'orthographe, l'expression écrite, la rédaction). Dans les 36 points de mathématiques, il faut savoir que chaque exercice est noté entre 3 et 8 points.

Un conseil : regarde bien les points attribués par exercice. Certains valent la peine qu'on y passe beaucoup de temps pour attraper les points, d'autres doivent être traités plus rapidement. A toi de t'adapter.

Et en histoire – géographie – éducation civique ?

 

Cette épreuve écrite a une durée de 2 heures et porte sur le programme de troisième. On vérifie si le cours est appris et compris, si tu peux travailler sur des documents, si tu connais le langage technique lié à la matière et enfin si tu es capable de rédiger des réponses construites et développées.

Tu dois être en mesure, par exemple, de décrire une situation, d'écrire un récit historique, d'expliquer un événement, de comprendre un document selon l'époque à laquelle il a été fait, ce qu'il signifie, s'il est fiable, si on peut le comparer à une autre document, etc.

L'épreuve comprend trois parties : histoire, géographie, éducation civique.

Dans la première partie, en « Histoire », tu dois répondre à des questions qui portent sur le cours et des événements historiques (en sachant dans quel ordre ils ont eu lieu) et qui te demandent de travailler sur un document en relation avec le programme d'histoire (à l'aide de questions ou de consignes).

Dans la deuxième partie, en « Géographie », tu dois être capable de localiser sur une carte des repères appris en classe et de répondre à des questions de cours, mais aussi de travailler sur un document (sur le même principe qu'en histoire), voire de réaliser une tâche cartographique simple.

Dans la troisième partie, en « Éducation civique », tu dois répondre à des questions de cours et travailler sur un document (toujours sur le même principe).

A chaque fois, il faut donc connaître son cours pour le réciter ou le réutiliser en fonction des documents. Quand tu réponds aux questions, tu dois parfois bien développer ta réponse ou bien te contenter d'une réponse courte. Là encore, comme en français et en mathématiques, aide-toi des points attribués pour comprendre s'il faut écrire plusieurs lignes et bien expliquer dans le détail ou bien si tu peux te contenter d'une réponse courte.

L'épreuve est notée sur 40 points au total (13 points pour l'histoire, 13 points pour la géographie, 10 points pour l'éducation civique et 4 points pour la maîtrise de la langue).

Donc là encore, la qualité de votre expression écrite compte (avec la tournure des phrases, la présentation, la lisibilité de l'écriture, l'orthographe...) et est notée sur 4 points.

----------------------

Voilà, la fiche est terminée. Tu sais maintenant ce qui t'attend pour le « Brevet des Collèges » !

Et comme promis en début de fiche, voici le lien pour se rendre directement sur le site officiel du Ministère de l'Education :

http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=59427

----------------------

Bon travail et bonne année !