Le bal (Irène Némirovsky, 1930)

 

Genre : Roman-nouvelle de critique sociale, pour adultes (peut se lire dès la 4ème)

 

Aperçu : Antoinette a quatorze ans et se trouve malheureuse. Sa mère la dispute tout le temps et la jeune Anglaise qui s’occupe d’elle la réprimande également. Il faut préciser qu’on tient à lui donner la meilleure éducation possible depuis que les Kampf ont fait fortune. Bientôt ils organisent un bal dans leur belle demeure...

 

Notre avis : Bien. Ce roman très court, qu’on peut considérer comme une nouvelle, croque avec réalisme trois états de mal-être : celui de l’adolescence, celui de l’âge adulte quand il entre dans la vieillesse et celui de l’adulte qui change de catégorie sociale suite à une réussite financière. Dans ce texte, personne ne se comprend et la fille adolescente se révèle d’une extrême cruauté. Un récit peut-être à faire lire aux ados et à leurs parents comme point de départ à un dialogue constructif ? L’aspect autobiographique et la concision de l’écriture permettent en tout cas d’envisager une étude intéressante en classe.