La route du Nord (Xavier-Laurent Petit, 2008)

 

 

Genre : Roman d’aventures, pour adolescents (peut se lire dès la 6ème)

 

Aperçu : Galshan a rejoint son grand-père dans la vallée de Tsagüng, le vieux Baytar qui est aveugle et qui vit dans la pure tradition du peuple mongol. La sécheresse et la chaleur sont cette année particulièrement redoutables. Les troupeaux souffrent et les bêtes meurent les unes après les autres...

 

Notre avis : Très bien. L’écriture est très soignée, le vocabulaire est riche et on se laisse emporter dans ces lieux sauvages où se disputent le sable, le vent et la chaleur. Ce n’est pas un roman d’action mais bel et bien un roman d’aventures dans sa conception traditionnelle et dans la lignée des œuvres comme L’Appel de la forêt : l’histoire se développe surtout autour des éléments, des relations que les hommes entretiennent avec ces éléments et des relations entre humains. La dureté de la vie est clairement abordée dans ce livre : peut se lire dès la 6ème mais peut-être à réserver aux 5ème... À noter que deux autres romans précédaient ce livre : 153 jours en hiver (2002) et Le Col des mille larmes (2004) : des allusions y sont faites dans cet opus mais il peut se lire de façon indépendante, sans avoir lu les deux autres.