La porteuse de mots (Anne Pouget, 2014)

 

 

Genre : Roman historique, pour adolescents (peut se lire dès la 5ème)

 

Aperçu : Pernelle a treize ans et demi, vit à Paris et est porteuse d’eau. Nous sommes en mai 1499. Au hasard de ses ventes d’eau au godet, elle rencontre un jeune étudiant italien, Enzo. Elle en profite pour lui demander de lui apprendre une nouvelle lettre, sur le papier qu’elle porte sur elle. Ainsi petit à petit, elle espère reconnaître un jour toutes les lettres de l’alphabet et même, pourquoi pas, savoir lire. Enzo la renseigne puis chacun reprend son chemin...

 

Notre avis : Très bien. COUP DE COEUR. Non seulement l’histoire est pleine de rebondissements et très agréable à lire, mais elle évoque de façon subtile tout un monde entre le Moyen-Age et la Renaissance, de la France à l’Italie et de Paris à Venise, sans oublier d’aborder le développement du livre. Ce roman historique fonctionne donc parfaitement. On y apprend une foule de choses sans s’en rendre compte et on se laisse séduire par des personnages réalistes. À la fin de l’ouvrage, un dossier insiste sur l’aspect historique. Idéal pour une classe de 5ème ou pour une lecture-plaisir pendant les vacances !