La place (Annie Ernaux, 1983)

Genre : récit autobiographique et biographique, pour adultes et adolescents bons lecteurs (lycée)

Résumé : A la mort de son père, l'auteur (= je) revient sur des éléments marquants de son enfance. Elle insiste tout particulièrement sur le fossé qui s'est inévitablement creusé entre sa famille, d'origine très modeste, et le milieu bourgeois et intellectuel auquel elle appartient depuis ses études universitaires.

Notre avis : Bien. Ecriture très épurée (parfois trop ?), pleine de retenue, mais teintée d'une grande tendresse. Bel hommage aux racines familiales et à l'amour parental. Une réflexion sur les clivages entre les milieux sociaux et plus particulièrement sur le fossé que creusent le savoir et la maîtrise du langage. Un passage un peu difficile pour les âmes sensibles, en début du roman, à propos de la mort du père et de son cadavre. A réserver donc plutôt à des lycéens ou adultes.