La jeune femme à la rose (Jean Joubert, 2002)

Genre : Roman, fantastique, pour adultes et adolescents assez bons lecteurs (3ème - lycée)

Résumé : Jeune peintre talentueux, Ugo Dolfi a la douleur de perdre celle qu'il aime : Nadéja. Refusant le deuil, il se réfugie dans l'art jusqu'au jour où il pénètre à l'intérieur d'une de ses toiles. Là, dans un château perdu dans une étrange forêt et habité par de singuliers personnages, Ugo peint de plus belle et finit par recréer Nadéja. Ensemble ils demeurent prisonniers du tableau. Vingt ans après, un jeune étudiant, Antoine Roman est fasciné par les oeuvres du peintre mystérieusement disparu et mène son enquête.

Notre avis : Très bien. Ecriture très soignée. Langage courant et soutenu. Facile à lire. De nombreuses descriptions mais un bon rythme. Voyage entre rêve et réalité. Flou des frontières entre la vie et la mort. Réflexion sur l'amour, sur la beauté, sur l'art et l'amour de l'art. Dans la lignée de Nerval et Nodier. Beaucoup de descriptions de lieux et d'atmosphères. Très peu de dialogues.