La guerre au fond des yeux (Robert Westall, 1993)

Autre titre de cette oeuvre = La double vie de Figgis

Genre : Roman jeunesse, pour adolescents

Aperçu : Tom évoque son frère cadet : de sa naissance à son adolescence. Celui-ci se nomme Andrew (dit Andy) mais Tom le surnomme « Figgis » comme le personnage imaginaire auquel il s'adressait étant petit, alors qu'il était encore fils unique. Tom rapporte le comportement singulier de ce frère qui s'avère très sensible aux souffrances des autres, poussant à l'extrême la compassion, jusqu'à l'identification complète. Ainsi, Andy finit par sombrer dans une sorte de folie télépathe, se prenant pour un soldat irakien...

Notre avis : Bien. Ce roman surprenant est facile à lire mais sans doute un peu difficile à comprendre par un jeune public. La construction du récit est intéressante puisqu'il s'agit d'un récit rétrospectif, le narrateur étant Tom, le frère aîné de Figgis. Ce roman aborde le thème délicat de la violence des images et des informations données par les actualités télévisées, et de la réception de cette violence par les jeunes gens. Parmi tous les thèmes abordés : des phénomènes étranges, le sport du rugby, le bonheur de vivre en famille, les souffrances du monde (la famine en Ethiopie, la Guerre du Golfe), la compassion et l'identification aux autres, les préjugés culturels, les relations familiales, la fusion des personnalités et la déconstruction psychologique... A lire avec un accompagnement (un regard d'adulte est conseillé).