La douce empoisonneuse (Arto Paasilinna, 1988)

Traduit du finnois par Anne Colin du Terrail pour les Editions Denoël en 2001

 

Genre : Roman contemporain, pour adultes

 

Aperçu : Charmante vieille dame qui profite de jours paisibles dans sa maisonnette rouge et son jardin en lisière de forêt, Linnea Ravaska n’a qu’un sérieux problème dans la vie : l’existence de son neveu ! Celui-ci est odieux, méchant et violent, tout comme les voyous qu’il s’est choisi comme amis. La situation empire à chacune de ses visites...

 

Notre avis : Moyen. C’est le genre de roman dont l’intrigue est si mince qu’il ne faut pas la révéler. Malheureusement, la quatrième de couverture gâche le plaisir de la découverte... Le vrai reproche concerne donc les ficelles, trop visibles. On aimerait se laisser surprendre et ce n’est pas le cas. C’est dommage car il y a dans cette histoire une foule de bonnes idées qu’on aurait souhaité voir traitées différemment... Toutefois ceci ne reste qu’un avis subjectif voire isolé, ce roman étant un best-seller ! A vous de voir...