La dame qui tue (Marie-Aude Murail, 1993)

 

Genre : Roman policier très court, pour adultes (peut se lire dès la 3ème)

 

Aperçu : Professeur-archéologue, le narrateur reçoit une lettre de ses étudiants. Ceux-ci viennent de faire une découverte de choix dans un tombeau étrusque en Italie. Aussitôt l’archéologue se rend sur place, accompagné de sa secrétaire.

 

Notre avis : Décevant mais rapide à lire (est-ce pour cela que ce roman est présenté en "Jeunesse" ?). Ce roman très court contient en effet essentiellement des dialogues. Le vocabulaire employé est simple, le langage des personnages est relâché. Quant à l’intrigue, elle est très mince mais invite tout de même à classer le roman dans le genre policier, comme l’indique également le titre...