La chanson de Hannah (Jean-Paul Nozière, 1990)

Genre : Roman jeunesse, historique, pour adolescents (niveau 4ème - 3ème)

Résumé : En 1940, Louis, dit Loulou, est un petit Français de dix ans qui vit en Saône-et-Loire, près de la ligne de démarcation. Pour se faire un peu d'argent, il rend de menus services à madame Jeanne Beaujour au Café des Amis. Là, les propos antisémites vont bon train, surtout de la part d'un habitué, nommé Biélot. Un jour, Hannah et Abraham Podski, les parents de Louis, révèlent à l'enfant qu'ils sont juifs, et par conséquent, qu'il l'est aussi. D'ailleurs, il est circoncis. Louis ne sait pas ce que tout cela signifie, ses parents ayant renoncé à toute pratique religieuse pour s'intégrer parfaitement et faire de leur fils un « vrai » Français. Louis se demande alors pourquoi il est juif, ce qu'on reproche aux juifs, comment on peut les reconnaître... Sa naïveté et le hasard l'amènent même à se rendre régulièrement dans les bureaux de la Kommandantur, au service d'un lieutenant allemand. En 1941, la vie de Louis est de plus en plus pénible et sa mère convient d'un code avec son fils : il doit se sauver s'il entend chanter « Le temps des cerises », que lui a appris son professeur de piano, Dorémi, un habitué du Café des Amis.

Notre avis : Très bien. Facile à lire et à comprendre. Récit poignant, fin tragique. Réaliste : ici pas de héros résistant ni d'événement incroyable, pas de concession optimiste et romancée, seulement la « haine ordinaire » populaire et l'innocence d'un enfant, condamné par avance. Vocabulaire et style simples. Registre de langue courant. Dialogues. Récit au passé. De août 1940 à juillet 1942, le récit, partagé en 7 chapitres, suit le parcours du jeune Louis et son appréhension du monde qui l'entoure (en point de vue interne). Nombreuses références à la situation de l'époque : dégradation progressive de la vie des juifs en France (travail, haine à l'école de la part de l'instituteur, étoile jaune, installation de la peur permanente...), actes de résistance au quotidien. Peu de descriptions mais détail des sentiments.