L’Arbre aux haricots (Barbara Kingsolver, 1988)

(Titre original : The Bean Trees)

Traduit de l'américain par Martine Béquié

 

Genre : Roman d’apprentissage, pour adultes (peut se lire dès le lycée)

Aperçu : Marietta n’a qu’une idée : quitter le Kentucky et échapper au destin des filles du coin, qui est toujours d’épouser celui qui les a engrossées pour stagner ensuite dans une vie de famille peu épanouissante. Élevée par sa mère qui lui a toujours donné de l’amour et de la confiance en elle, Marietta est très pauvre mais a de la suite dans les idées. Dès qu’elle le peut, elle achète une voiture. Pour moins d’un dollar cinquante, celle-ci n’a même pas de vitres aux fenêtres. Mais elle roule, c’est l’essentiel. De toute façon, Marietta compte s’établir là où la voiture la lâchera...

Notre avis : Très bien. L’écriture de Barbara Kingsolver nous emporte. L’air de rien, Marietta la narratrice, devenue Taylor, nous embarque dans sa voiture, dans sa vie, ses sentiments et comme elle, on s’attache à tous ces gens qu’elle rencontre. Au fil des pages, l’histoire se construit. Belle. Pleine d’humanité, riche de détails, explorant la psychologie des personnages et nous surprenant sans cesse. Un joli roman à découvrir et qui mérite de n’être pas résumé, pour en conserver tout l’effet !