L'écume des jours (Boris Vian, 1947)

Genre : Roman poétique – conte philosophique, pour adultes (dès le lycée).

Aperçu : Colin est un jeune homme célibataire sans histoire. Le matin, pour sa toilette, il « peigne ses longs filets orange » puis « taille les coins de ses paupières ». Il est ami avec Chick passionné par « Jean-Sol Partre » et est servi par l'aimable Nicolas qui sait comment « calibrer les dindes » et faire les « pâtés d'anguilles ». Après que Colin a fait essayer à Chick son « pianocktail », celui-ci lui annonce qu'il a rencontré une jolie jeune femme...

Notre avis : Très bien. Ce roman déroutant, donc un peu difficile à lire, est devenu un grand classique de la littérature française. Mieux encore : un incontournable ! L'univers de Boris Vian est à la fois le nôtre et complètement différent, à la fois plus beau, plus poétique et résolument plus sombre. Là se côtoient l'amitié, l'amour, la maladie, la mort, les problèmes d'argent, les passions destructrices, les animaux qui parlent, la sexualité, la fabrication des armes, le travail qui avilit, les appartements qui rétrécissent, les meurtres, les suicides, les recettes de cuisine et bien d'autres choses encore. On ne sait pas s'il faut en sourire ou en pleurer. En vérité, un peu des deux... En tout cas, ce roman court nous étonne et nous émerveille. S'apparentant à une fable, il laisse longtemps son empreinte en nous. A découvrir ou à redécouvrir !