Eldorado (Laurent Gaudé, 2006)

Genre : Roman contemporain, pour adultes ou adolescents bons lecteurs (dès le lycée)

Présentation : Dans le port de Catane en Sicile, le commandant Salvatore Piracci se sent suivi : une femme ne le quitte pas des yeux. Bientôt le commandant la reconnaît. C'est une émigrante clandestine qu'il a sauvée de la mort et remise aux autorités quelques années auparavant. Une parmi d'autres, car le métier de Salvatore Piracci consiste justement à affronter la mer au service de la lutte contre l'émigration clandestine. La rencontre avec cette femme peut-elle bouleverser la vie du commandant et ses convictions ? Pendant ce temps, de l'autre côté de la mer, un homme s'apprête à quitter son pays en compagnie de son frère Jamal.

Notre avis : Très bien. COUP DE COEUR. Style soigné et fluide, très belle écriture qui prend le temps de figer les instants, de comprendre la complexité des hommes et l'évolution de leurs pensées tout en faisant progresser l'histoire. Un roman poignant qui aborde la réalité de l'émigration sous un aspect humain qui mêle questionnement, conscience, spiritualité et moralité. Rien n'est tranché en la matière. Le lecteur est seulement amené à comprendre de l'intérieur ces phénomènes dont il entend parler à longueur de journaux. Laurent Gaudé pose ici des visages sur un mot (émigration) et cherche à redéfinir l'homme quand il n'est plus confronté qu'à lui-même. Un livre à lire pour le plaisir du style et du développement psycho-philosophique ou bien dans le cadre d'une réflexion plus large sur la société. Assez peu d'actions toutefois, donc à réserver plutôt à de bons lecteurs (238 pages chez Actes Sud). Points de vue différents (ce qui se rapporte à Salvatore Piracci est en narrateur interne « il » mais ce qui concerne Soleiman, frère de Jamal, est rapporté par un « je »). Intéressante construction du récit. 13 chapitres : L'ombre de Catane - Tant que nous serons deux - Tempêtes - Blessure de frontière - Le cimetière de Lampedusa - Le boiteux - L'homme Eldorado - Je me perdrai à Ghardaïa - La reine d'Al-Zuwarah - L'assaut - Le messager silencieux - Frères d'enfer - L'ombre de Massambalo