Dormez, je le veux ! (Georges Feydeau, 1897)

 

 

Genre : Théâtre, vaudeville, pour adultes, adolescents et enfants (dès 7 ans).

Structure : Un seul acte, partagé en 20 scènes.

Aperçu : Justin, domestique au service de Boriquet, s'est rendu compte qu'il avait des pouvoirs de magnétiseur. Il ne se prive donc pas d'hypnotiser à tout bout de champ son maître afin de lui faire faire des tâches ménagères à sa place. Un imprévu vient pourtant contrarier ses plans : Boriquet projette de se marier. Justin va alors tout mettre en oeuvre pour empêcher ce mariage.

Personnages :

Justin : valet de Boriquet, traite son maître « par les sciences occultes », c'est-à-dire l'hypnotise pour le faire travailler à sa place.

Gérard Boriquet : maître de Justin et futur époux d'Emilienne. Il a 38 ans.

Francine : soeur de Boriquet et vieille fille.

Eloi : valet de Valencourt et confident de Justin. A l'accent belge.

Docteur Valencourt : père d'Emilienne, futur beau-père de Boriquet. Médecin spécialiste en hypnose et magnétisme. La « gloire de l'école de Nancy ».

Emilienne : fille du Docteur Valencourt et future épouse de Boriquet.

Toute la pièce se passe uniquement chez Boriquet.

Notre avis :

Très bien. Une pièce typique du genre, où l'humour ne rime pas avec finesse ni réalisme mais traduit bien la mentalité de l'époque. Ici les maîtres et les domestiques s'affrontent, il est question de vieille fille et d'honneur, de fascination pour le magnétisme, de mariages arrangés, de rentes et d'actions du Panama... En un mot, la pièce reflète bien la société de la fin du XIXe siècle et a énormément vieilli. Elle pourra toutefois plaire à un jeune public par sa légèreté et sa facilité d'accès, avec un comique de gestes et un comique de situation efficaces et surtout très compréhensibles.