Dissertation corrigée (sur le lecteur et le personnage)

Sujet de dissertation

François Mauriac déclare dans Le romancier et ses personnages en 1933 que les personnages de roman « nous aident à nous mieux connaître et à prendre conscience de nous-mêmes. » Qu'en pensez-vous ?

 

 

Réflexion et analyse du sujet

Avant de se lancer, étudions le sujet... "les personnages de roman « nous aident à nous mieux connaître et à prendre conscience de nous-mêmes. » "

 

La citation évoque donc le lien qu'il y aurait entre le lecteur et le personnage. Est-ce que les personnages nous renvoient à nous-mêmes ? Est-ce que des personnages fictifs peuvent nous faire prendre conscience de nous-mêmes, personnages de la vie réelle ? Oui, sans doute.. mais pas entièrement... Est-ce que je ressemble au personnage qui vit des aventures dans tel ou tel livre ? Est-ce que j'essaie de m'identifier à lui ? Je m'en détache ? Je lui ressemble ? Je me positionne par rapport à lui car je me dis "si j'étais à sa place..." ou au contraire, je pense "ah, moi je n'aurais certainement pas agi comme ça !", etc.

 

Lire les aventures d'un personnage permet de mieux se connaître soi-même, de savoir qui on est vraiment. On pense alors à la projection de soi dans le héros, au rapport qu'il y a entre la fiction, une histoire imaginée par un auteur et la réalité. On voit aussi qu'il faut interroger la relation entre soi et les autres... Le sujet appelle de toute façon un plan dialectique, c'est-à-dire qu'il nous invite à débattre sur le sujet.

 

Le plan de la dissertation sera donc : I / oui ; II / mais ; III / en vérité.

 

Recherche des idées

 

Comme toujours, on a deux façons de procéder et on les combine.

 

1ère méthode : on réfléchit d'après le sujet, en déroulant une pensée, en développant un raisonnement.

2ème méthode : on fait la liste des romans qu'on connaît, on pense à leurs personnages, à notre lien de lecteur avec ces personnages. Puis, d'après ces exemples de lectures, on essaie d'en dégager des idées.

 

A l'aide de ces deux méthodes combinées, on finit par construire un plan.

 

Essayez  !

 

Plutôt que de vous précipiter sur le plan corrigé (situé juste en dessous), essayez de faire vous-même l'exercice. Prenez une feuille, notez des idées, essayez de structurer les idées que vous avez trouvées.

 

N'oubliez pas qu'en classe ou sur internet, une correction ne peut réellement être profitable que si on a un peu essayé soi-même auparavant. Cela permet de progresser.

 

Plan corrigé en trois parties

 

Vous avez réfléchi à la question ? Bien.

 

Voici un plan qui paraît acceptable : une sorte de "plan corrigé" même si, évidemment, d'autres plans sont possibles.

 

I / oui, les personnages de roman nous aident à mieux nous connaître et à comprendre qui on est véritablement

II / mais les personnages de roman nous permettent aussi de sortir de nous-mêmes, de nous évader, c'est-à-dire de devenir quelqu'un d'autre le temps d'une lecture

III / en vérité, lire c'est apprendre à devenir quelqu'un, à réfléchir sur ce qu'est l'homme en général, non pas nous-mêmes en tant qu'individu mais « nous » en tant que relevant du genre humain

 

Ceci donnerait le plan détaillé suivant...

 

Bien entendu, chaque idée est à illustrer d'une référence à développer largement. A vous de voir quelle référence serait intéressante à tel ou tel endroit du plan, en fonction des romans que vous avez lus. Parce que les élèves n'ont pas tous lu les mêmes livres, nous vous donnons ici uniquement les idées, sans aucun exemple.

 

I - PREMIÈRE PARTIE = OUI les personnages de roman nous aident à mieux nous connaître et à comprendre qui on est véritablement.

 

1 / Le lecteur s'identifie au personnage principal. Il se demande ce qu'il ferait à sa place face à la situation rencontrée par le personnage. Le lecteur s'interroge donc sur qui il est en se demandant ce qu'il ferait.

2 / Le lecteur, en suivant des histoires vécues par des personnages, les vit aussi de façon virtuelle. Il vit donc par procuration et teste d'autres choix de vie. Il profite de l'expérience du personnage pour mieux vivre sa vie réelle. Le lecteur suit les conséquences des actes commis par le personnage. Ainsi, il va réfléchir à deux fois, dans la vie réelle, avant de commettre ces actes, s'il ne veut pas en vivre les mêmes conséquences. La fiction aide donc le lecteur à mieux se connaître.

3 / Le lecteur s'interroge sur qui il est en voyant des personnages stéréotypés. Lui, dans quelle catégorie peut-on le classer ? Idem en voyant des personnages rebelles face à une société normée. Lui, est-il rebelle ou accepte-t-il la société telle qu'elle est ? Les personnages d'un roman obligent donc le lecteur à s'interroger sur le personnage qu'il est, le rôle qu'il accepte d'endosser dans la vie réelle.

 

II - DEUXIÈME PARTIE = MAIS les personnages de roman nous permettent aussi de sortir de nous-mêmes, de nous évader, c'est-à-dire de devenir quelqu'un d'autre le temps d'une lecture

 

1 / Le lecteur devient un autre en se projetant dans le personnage. Il oublie qui il est ; il devient ce personnage. S'il est un homme, il devient femme, s'il est timide, il devient entreprenant, etc.

2 / Le lecteur peut aussi oublier qui il est et ce qu'il vit en suivant un personnage, même s'il ne s'identifie pas. Le roman, à travers ses personnages, va ainsi le projeter dans un univers extraordinaire, dépaysant, ou bien le faire rire, etc.

3 / Le lecteur peut anticiper sur ce qu'il n'est pas encore mais qu'il peut devenir. Ainsi il anticipe, par un personnage plus âgé, ce qu'il vivra peut-être un jour plus tard.

 

III - TROISIÈME PARTIE = EN VÉRITÉ, lire c'est apprendre à devenir quelqu'un, à réfléchir sur ce qu'est l'homme en général, non pas sur nous-mêmes en tant qu'individu mais sur « nous » en tant que relevant du genre humain

 

1 / Le lecteur, en suivant un personnage, peut s'interroger sur la nature humaine générale. En effet le roman peut inviter à la réflexion sur les qualités et les défauts de l'homme, montrer un modèle à suivre, délivrer une morale...

2 / Le lecteur peut aussi découvrir l'homme dans son état de nature précédent. Ainsi en lisant un livre écrit à une époque ancienne, il va mieux comprendre la mentalité de cette époque passée et mieux mesurer les progrès effectués. Le lecteur va donc, en suivant un personnage de roman, mieux saisir ce que l'homme moderne est devenu et par quelle évolution d'état d'esprit il a fallu passer pour en arriver là.

3 / Enfin le lecteur peut comprendre ce que l'homme peut devenir à travers des romans d'anticipation. Le personnage de roman lui montre en effet l'évolution que peut éventuellement connaître le genre humain. Et cela le renvoie alors à son rôle en tant qu'individu faisant partie d'une société. La lecture aide donc à grandir, à construire sa personnalité et à choisir son avenir.

 

Désormais le plan est fait.

Il reste à ajouter l'introduction, les transitions, la conclusion... et bien sûr à rédiger l'ensemble !