C'était demain (Edward Bellamy, 1888)

Titre original : « Looking Backward, 2000 to 1887 »

Genre : Roman d'anticipation, pour adultes (peut se lire dès le lycée)

Aperçu : Le narrateur, Julian West, se réveille en septembre 2000 alors qu'il s'était endormi en 1887. Le docteur Leete, sa femme et leur fille Edith l'aident à mieux comprendre cette nouvelle époque...

Notre avis : Très bien. Un classique du genre. Roman particulièrement intéressant car il fait semblant de s'adresser à des lecteurs de l'an 2000 (ce que nous sommes aujourd'hui !) alors qu'il a été créé et publié à la fin du 19ème siècle. Le livre a connu un énorme succès lors de sa parution. Des éléments fantastiques : le lecteur croit parfois que le narrateur rêve ou devient fou. Eléments cherchant à expliquer le phénomène : le narrateur s'est endormi dans une salle protégée (sorte de bunker), sa maison a été victime d'un incendie et il est resté en « hibernation » pendant plus de 100 ans (parallèle à faire avec le célèbre conte de la Belle au Bois Dormant ?). L'histoire est mince au plan romanesque mais sert de prétexte à une réflexion sur la société contemporaine à l'auteur (le XIXème siècle) et les dangers du capitalisme. Roman proche d'un essai politique, donc assez difficile à lire avec longs passages explicatifs. Permet aussi de mieux comprendre la mentalité du 19ème siècle (par exemple sur la question du rôle des femmes dans la société). Métaphore intéressante de la « diligence ». Les critiques Normand Baillargeon et Chantal Santerre font remarquer que dans ce roman, l'auteur a le mérite de proposer des solutions pour remédier aux travers sociaux dénoncés. A noter que l'ouvrage a fait l'objet d'une suite : Equality (avec entre autres la métaphore du « seau d'eau »).