Beaumarchais

Sa vie et son œuvre en quelques mots

 

Beaumarchais est un grand écrivain français du XVIIIe siècle. Son nom véritable est Pierre Augustin Caron. Il est né en 1732 et est mort en 1799. Issu de la bourgeoisie, il achète une charge qui l’anoblit en 1761. Il se fait alors appeler « Pierre de Beaumarchais ».

 

On retient de son existence qu’il eut une vie mouvementée. Il fut en effet horloger comme son père mais aussi professeur de harpe, agent secret et chef d’entreprise, à la tête de grands commerces à l’étranger et certains parfaitement illégaux. Beaumarchais connut d’ailleurs des déboires avec la justice et se ruina en procès.

 

Côté littérature, on retient ses œuvres théâtrales avec deux pièces majeures : Le Barbier de Séville jouée en 1775 et Le Mariage de Figaro en 1784. À noter aussi que Beaumarchais est celui qui créa la Société des Auteurs Dramatiques, à savoir la première institution qui protégeait les droits des dramaturges et des comédiens.

Ce qui caractérise son écriture

 

Beaumarchais est connu pour son écriture dynamique, sa capacité à provoquer le sourire chez les spectateurs et à bousculer l’ordre établi.

 

Le Barbier de Séville et Le Mariage de Figaro sont toutes deux de grandes comédies sociales. Au-delà des répliques vives et des mots bien choisis, on y trouve une véritable remise en cause de la monarchie et des privilèges de la noblesse. En cela, Beaumarchais incarne les idées qui mèneront à la future Révolution et à la fin de l’Ancien Régime. En voici un exemple : « Qu’avez-vous donc fait pour tant de biens ? Vous vous êtes donné la peine de naître, et rien de plus ! ». Cette réplique est celle de Figaro qu’il prononce dans son monologue de l’Acte V scène 3, à propos du Comte dans Le Mariage de Figaro.