Argumenter au collège

Au collège, en particulier en classe de 3ème, vous étudiez l’argumentation.

 

C’est une notion importante car elle fait partie de notre vie quotidienne. De plus, cette notion est reprise et développée au lycée. Les bases acquises au collège doivent donc être solides.

 

Le vocabulaire de l'argumentation

 

En matière d’argumentation, il faut savoir employer et comprendre certains mots précis.

 

ARGUMENTER, c’est avoir un avis à propos d’un sujet et défendre cet avis.

 

Le sujet est appelé THÈME. C’est ce dont on parle.

 

L’AVIS qu’on a à propos de ce thème est appelé OPINION ou bien POINT DE VUE ou encore THÈSE.

 

Les ARGUMENTS sont les idées qu’on avance pour défendre sa thèse.

 

Les EXEMPLES correspondent aux anecdotes qu’on rapporte pour renforcer ou illustrer les ARGUMENTS.

 

 

Convaincre et persuader, est-ce la même chose ?

 

Dans le langage courant, les gens utilisent les verbes « convaincre » et « persuader » comme deux synonymes.

 

En cours de français, on distingue ces deux verbes :

 

CONVAINCRE, c'est argumenter en avançant des arguments logiques.

 

PERSUADER, c'est argumenter en avançant des arguments affectifs.

 

Quand on cherche à emporter l’adhésion de l’interlocuteur à notre avis, on peut le convaincre en faisant appel à sa capacité de raisonnement mais on peut aussi le persuader en faisant appel à ses sentiments.

 

Prenons par exemple le cas d’une publicité.

 

Celle-ci va souvent chercher à la fois à convaincre et à persuader ses futurs clients. La liste des avantages techniques de tel nouveau téléphone portable va vous CONVAINCRE, c’est-dire faire appel à votre logique. En revanche, la disposition des visuels sur la page de publicité et le joli paysage de rêve en arrière-plan (une île paradisiaque par exemple) servent à vous PERSUADER que c'est ce téléphone-là qu'il vous faut ! Là, on fait appel à vos sentiments.

 

Quels sont les autres mots à connaître pour l'argumentation ?

 

Le vocabulaire argumentatif est vaste mais, en plus des définitions de « convaincre » et « persuader » données ci-dessus, vous devez savoir définir les mots suivants :

 

ARGUMENTATIF

À chaque fois qu’un passage d’un roman ou d’une pièce de théâtre défend une idée à l’aide d’arguments, on peut qualifier ce passage d’argumentatif. Cela ne signifie pas pour autant que l’oeuvre entière est un texte argumentatif ! Il ne faut donc pas confondre un texte argumentatif et un genre littéraire argumentatif. Les romans relevant de l’argumentation sont rares ; pourtant la plupart des romans mettent en scène des personnages qui, à un moment de l’histoire, vont être amenés à défendre leurs opinions dans des échanges argumentés. En revanche, une fable sert forcément à délivrer une morale, qu’elle soit clairement exprimée ou non. La fable est donc un genre argumentatif. C’est le cas également du discours ou du conte philosophique.

 

EXPLICITE

Ce qui est explicite est ce qui clairement exprimé. Par exemple dans une fable, quand la morale est formulée par l’auteur dans quelques vers, en début ou en fin de fable, on dit que cette morale est explicite. Le lecteur n’a qu’à lire cette morale pour comprendre la thèse du fabuliste.

 

IMPLICITE

Ce qui est implicite n’est pas clairement exprimé. Il existe par exemple des contes ou des fables qui délivrent un message, une morale, mais sans le formuler clairement. On dit que cette morale est implicite. La thèse de l’auteur est donc à deviner ou du moins à construire par le lecteur d’après l’interprétation qu’il peut faire de son texte.

 

DÉNONCER

Un texte argumentatif qui s’oppose à un phénomène le dénonce. Cela veut dire que l’auteur constate une réalité, ne l’approuve pas et veut interpeler le lecteur afin que ce phénomène n’existe plus.

 

Exemples : dénoncer les horreurs de la guerre, dénoncer l’injustice, dénoncer l’esclavage, dénoncer les discriminations, dénoncer le travail des enfants, dénoncer les défauts des hommes, dénoncer l’avarice, dénoncer l’égoïsme, etc.

 

DÉFENDRE

Un texte argumentatif qui va dans le sens d’une idée la défend. Cela signifie que l’auteur possède une opinion, l’expose et veut interpeler le lecteur pour emporter son adhésion.

 

Exemples : défendre l’égalité entre les hommes et les femmes, défendre la liberté, défendre la justice, défendre le droit à l’éducation, etc.

 

DÉLIBÉRER

C'est peser le pour et le contre en vue d'une décision à prendre. La délibération s'appuie sur la réflexion après argumentation.

 

UN ÉLOGE

C'est un texte argumentatif qui vante les mérites et avantages d'une situation, d'un objet ou d'une personne.

 

UN BLÂME

C'est un texte argumentatif qui dénigre une situation, un objet ou une personne, insistant sur ses défauts.

 

Quels sont les genres argumentatifs ?

 

Les textes argumentatifs sont nombreux mais on peut les ranger dans deux catégories.

 

Il y a les textes dans lesquels l’argumentation se fait par un DISCOURS. Dans cette catégorie, on classe les discours, les essais, les traités, etc.

 

Il y a les textes dans lesquels l’argumentation se fait à travers la fiction, à savoir une petite HISTOIRE qu’on raconte, avec une morale explicite ou implicite. Dans cette catégorie, on classe les contes et les fables mais aussi toutes les images argumentatives comme la publicité ou bien certains tableaux ou bien encore des affiches de propagande, etc.