Appelez-moi par mon prénom (Nina Bouraoui, 2008)

 

Genre : Roman sentimental, pour adultes (peut se lire dès le lycée)

 

Aperçu : La narratrice est écrivain. Lors d'une dédicace, elle a été abordée par P., un jeune homme qui admire son travail. Peu à peu, le souvenir de cette rencontre s'enrichit de fiction et d'informations trouvées sur Internet. Bientôt, il tourne à l'obsession et à la passion...

 

Notre avis : Bien. Ce roman court se lit d'une traite et semble avoir été écrit de la même manière : sans pause, comme une longue confidence faite à une oreille amie. Pourtant ce récit n'est pas dénué d'intérêt, bien au contraire, et on se laisse prendre dans cette écriture. De nombreux thèmes sont abordés : l'importance de la ville et des changements de décor pour une aventure amoureuse, le rôle du fantasme dans une passion, les rapports entre fiction et réalité, notamment entre écriture et vie réelle, la dimension virtuelle mise en place par internet, l'art contemporain, la différence d'âge entre deux amants, etc. Une lecture agréablement surprenante.